Croix no 1


«Calvaire du rang des Mines»



Photo : Août 2011


NOTES :

Calvaire situé au 234 rang des Mines (rang 3) à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Croix de bois peinte en noir, extrémités à décor fleurdelisé. Édicule de bois en forme de parallélépipède ouvert sur 4 faces, toit à 4 pans en tôle peinte en rouge et surmonté d’une croix.

Auteur du Christ en croix : Raphaël Giroux.

Client présumé : Pierre Jobin.

Date de fabrication : 1850.

Hampe : INRI, Jésus-Christ, un tronc et plaque avec l’inscription : «Trois cents jours d’indulgence sont accordés à toute personne récitant ici un pater et un ave». «Donnez pour la conversion des pécheurs».

À l’origine, 2 statues, l’une de la Vierge et l’autre de l’apôtre Jean étaient placées au pied de la croix. Oeuvres probables de Louis Jobin, elles sont maintenant conservées à l’église de Saint-Augustin-de-Desmaures en raison de leur fragilité.

Ce calvaire fait partie des 25 trésors du patrimoine religieux québécois.


Photos : Monique Bellemare


Référence : Répertoire du patrimoine culturel du Québec




Croix no 2



Photo : Août 2011


NOTES :

Croix située à l’intersection du 3e Rang Ouest et du 4e Rang à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale Nationale.

Croix de boix de type simple, peinte en noir et blanc, extrémités à décor polygonal.


Photos : Monique Bellemare




Croix no 3



Photo : Avril 2013


NOTES :

Croix située au 494 Qc-138 à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale Nationale.

Croix de bois de type simple peinte en noir, extrémités en blanc et à motif fleurdelisé.


Photos : Monique Bellemare




Croix no 4



Photo : Mai 2015


NOTES :

Croix située au 327 rang Petit Capsa à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale Nationale.

Cette croix de métal peinte en noir a les extrémités en pointe de lance.

Les décors du centre et du pal sont à motif géométrique.


Photos : Claude Labrecque




Croix no 5



Photo : Mai 2015


NOTES :

Croix située au 370, 4e Rang à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale Nationale.

Cette croix de bois de type simple est peinte en blanc et ses extrémités à motif aigu sont peintes en rouge.

Axe : Décor du centre à motif arabesque.

Une photo de 2010 montre la croix en meilleure condition.


Photos : Claude Labrecque




Croix no 6



Photo : Mai 2015


NOTES :

Croix située au 562 Qc-138 à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale Nationale.

Cette croix de bois chanfreinée et de type simple est peinte en noir et ses extrémités à motif aigu sont peintes en blanc.


Photos : Claude Labrecque




Croix no 7



Photo : Juin 2015

Pierre Duff


NOTES :

Croix située à la ferme expérimentale de l’Université Laval sur le chemin du Roy à 1,1 km de la Qc-138 à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale Nationale.

Cette croix de bois sans ornementation est peinte en blanc et ses extrémités sont à motif aigu.


Photos : Pierre Duff et Gérald Arbour




Croix no 8



Photo : Octobre 2016

Claude Labrecque


NOTES :

Calvaire situé au carrefour du chemin du Lac et du chemin de la Butte à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale Nationale.

Le corpus en bois sculpté est placé sur une croix de bois peinte en noir.

La croix est protégé par un édicule ouvert sur 4 faces.

Le toit de tôle est couleur aluminium.


Historique :

Le premier calvaire a été érigé en 1748 par les Augustines de l’Hotel-Dieu de Québec. Il était situé à proximité du chemin du Roy et de la côte conduisant au moulin à farine, au sud-ouest du lac Saint-Augustin. Il y restera jusqu’en 1939. À la suite d’un important ébouli, il sera déménagé à proximité de l’école de rang du lac. En 1977, de forts vent ont écrasé l’édicule. Il n’a pas été reconstruit. Le corpus a été épargné et placé à l’église de Saint-Augustin. Le sculpteur est inconnu.

Au milieu du XIXe siècle, les Augustines cèdent le calvaire à la fabrique de Saint-Augustin à la condition que celle-ci en assure l’entretien. Au fil des ans, il a été l’objet de plusieurs travaux d’entretien et de restauration. Il a été réparé en 1797 et une importante restauration de l’édicule a été réalisée en 1885. La restauration de 1931 simplifie l’ornementation de l’édicule.

Après 40 ans d’absence, le calvaire du Lac est de retour en 2016. Érigé au coût de 60 000$, cette dépense ne fait pas l’unanimité auprès des citoyens. Le calvaire a été érigé par la Société d’Histoire de Saint-Augustin et les coûts ont été défrayé par la municipalité.


Source : Historique du calvaire du lac Saint-Augustin (rédaction : Bertrand Juneau)

Les 3 dernières photos du diaporama proviennent du même document.


Photos : Claude Labrecque et Gérald Arbour

 

saint-augustin-

de-Desmaures