Gare de Coaticook

 

Description

La vieille gare de Coaticook est une gare ferroviaire construite en 1904. L'édifice en bois, de plan rectangulaire à deux étages, comporte une extrémité arrondie. Le toit, aux pentes multiples, se prolonge au-delà des murs. L'une des façades comprend un oriel à deux étages surmonté d'un fronton-pignon, alors que l'autre est dotée d'un porche à toit conique. Une annexe est ajoutée à une extrémité de l'édifice. La vieille gare est située en retrait de la voie publique, sur un terrain semi-boisé, dans un quartier résidentiel de la ville de Coaticook.



Valeur patrimoniale

La vieille gare de Coaticook présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle est représentative d'un nouveau type de gare qui apparaît au tournant du XXe siècle. Dans la dernière décennie du XIXe siècle, la compagnie ferroviaire du Grand Tronc apporte des changements importants à l'architecture de ses gares. Ces bâtiments se distinguent par leur caractère pittoresque qui déroge à la règle de rentabilité maximale observée auparavant. Le mouvement pittoresque est issu d'une théorie de l'esthétique qui favorise un rapport plus intime entre l'architecture et son environnement paysager. Les édifices conçus selon ces principes présentent une grande diversité de formes et produisent des effets visuels grâce à des jeux de volumes et de matériaux. La vieille gare de Coaticook construite en 1904 est représentative de cette architecture notamment par son plan rectangulaire comportant une extrémité arrondie, sa toiture complexe, ses nombreuses saillies telles que les oriels et le porche à toit conique ainsi que par son ornementation élaborée et variée. Elle constitue un exemple particulièrement achevé de l'utilisation des principes pittoresques dans l'architecture des gares.


La vieille gare de Coaticook présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle témoigne de l'importance du chemin de fer dans le développement économique de la ville. Durant la décennie 1840, la compagnie St. Lawrence and Atlantic Railway (SL and AR) entreprend les démarches pour la construction d'une ligne de chemin de fer. Celle-ci doit réunir Montréal et les installations portuaires de Portland, dans l'État du Maine. Des résidents du canton de Barnston réussissent à convaincre les dirigeants de SL and AR d'inclure Coaticook, qui n'est alors qu'un petit hameau, dans le tracé de la ligne de chemin de fer. Le premier train de passagers s'arrête à Coaticook en 1853. Le chemin de fer, qui prend ultérieurement le nom de Grand Tronc, est terminé en 1859. À la suite de la construction de la voie ferrée, de nombreuses industries de textiles et des usines de transformation du bois et du fer s'implantent rapidement à Coaticook. Le train entraîne également la croissance de l'industrie agricole en permettant l'envoi régulier du lait frais vers les marchés de Montréal. En 1904, la vieille gare remplace un premier bâtiment construit sur le même site vers 1853. Le service de trains de passagers est interrompu en 1958. Depuis 1980, les trains de marchandises ne s'arrêtent plus à Coaticook. La présence de la vieille gare au coeur de Coaticook rappelle l'importance des infrastructures ferroviaires dans l'histoire municipale


Source : Répertoire du patrimoine culturel du Québec