Gare d’Héberville-Station

 

Description

La gare VIA Rail d’Hébertville-Station est un bâtiment en brique à un étage, construit entre 1931 et 1933. Elle est située dans le village d’Hébertville-Station, au coeur de la région du Saguenay – Lac-St-Jean, au Québec. La reconnaissance officielle est limitée au bâtiment.


Valeur patrimoniale

La gare VIA Rail d’Hébertville-Station témoigne du rôle important que le chemin de fer a joué dans la colonisation et le développement de la région du Saguenay – Lac-St-Jean en général et de la municipalité d’Hébertville-Station en particulier. La construction de la gare était jugée prioritaire dans la reconstruction du village ravagé par le feu en 1930. La gare VIA Rail d’Hébertville-Station est un excellent exemple des gares ferroviaires de l’entre deux-guerres, associant un style traditionnel à des matériaux et à des techniques de construction modernes. La gare a conservé son plan et ses divisions d’origine. La qualité supérieure de ses matériaux de construction et de sa finition rappelle la volonté du Canadien National de projeter une image à la fois positive et d’avant-garde pendant la Dépression des années 1930.

La gare conserve son lien avec la voie ferrée ainsi qu’avec les maisons et les commerces la jouxtant.


Sources : Énoncé de valeur patrimoniale, Hébertville-Station, Québec, 26 mars 1996; Susan D. Bronson, Rapport no 257 sur les gares ferroviaires, Gare VIA Rail (anciennement du Canadien National), Hébertville-Station, Québec.


Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la gare VIA Rail d’Hébertville Station comprennent :

  1. sa faible élévation, son avant-toit en saillie, son ornementation et son toit en croupe : tous ces éléments d’architecture  rappellent les premières tendances esthétiques des gares ferrovaires du tournant du siècle;

  2. la symétrie des façades, côté rails et côté village, avec baies en saillie des deux côtés;

  3. le style Arts and Crafts : avant-toit profond reposant sur des corbeaux ornementés jumelés; baie carrée faisant saillie du côté des rails; fenêtres à lumières multiples et portes en bois à panneaux et à lumières multiples; briquetage polychrome; entrées de style Bungalow sobres, formées d’une porte simple surmontée d’une imposte, et flanquée de fenêtres à guillotine; porte vitrée dans la section de manutention des bagages;

  4. la maçonnerie de briques texturées de couleur brun jaunâtre, avec bandeau jaune à intervalles réguliers;

  5. la construction en brique témoignant du fait que la communauté et la compagnie de chemin de fer voulaient réduire les risques d’incendie;

  6. son horizontalité : faible élévation toute en longueur et maçonnerie à bandeaux;

  7. l’aménagement spatial intérieur : salle d’attente générale, salle d’attente des femmes, bureau du chef de gare, consigne et salle de messagerie;

  8. les matériaux et détails intérieurs d’origine : lambrissage à rainure et languette dans les aires publiques, et cimaises.


Source : Lieux patrimoniaux du Canada