Gare de La Pocatière

 

Histoire

Construite en 1859, rénovée en 1986, déclarée monument historique en 1995, la vieille gare de la compagnie du Grand-Tronc de La Pocatière se dresse majestueuse, dans un décor mi-rural, mi-urbain. Des six gares érigées vers les années 1860 par la défunte compagnie de chemin de fer du Grand Tronc (GTR) dans la Côte-du-Sud du Québec, deux seules gares subsistent encore aujourd'hui, à savoir celle de La Pocatière et l'autre située à Saint-Pascal-de-Kamouraska . Ces gares sont remarquables par leur architecture et surtout leur grand larmier cintré.

Les quatre autres gares érigées par le Grand-Tronc dans les années 1860 et aujourd'hui disparues étaient situées à:

• Rivière-Ouelle
• Sainte-Louise (Saint-Roch-des-Aulnaies)
• Rivière-du-Loup
• L'Islet

Ici, c'est la vue vers l'ouest, direction vers Québec, qu'aurait le chauffeur d'un train de marchandise du Chemin de fer Canadien National ou encore le conducteur de L' Océan Limité , ce train de passager de VIA rail qui fait la navette entre Vancouver et Halifax.

La compagnie de chemin de fer du Grand-Tronc a opéré le circuit Lévis & Rivière-du-Loup de 1860 à 1880. Le circuit a été vendu vers les années 1879 à la compagnie de chemin de fer Intercoloniale du Canada et le produit de la vente a été appliqué pour doubler les voies ferrées dans la région de Chicago.

Source : TrekEarth  (Jean-Pierre Forest)