Gare de Laurier-Station

 

Histoire de la municipalité

Faisant autrefois partie du territoire de Saint-Flavien Paroisse, c’est en 1951 qu’est constituée officiellement la municipalité de Laurier-Station. C’est suite à l’implantation d’une gare de chemin de fer à la fin des années 1880, créée pour faciliter l’exploitation du bois, qu’on constate vraiment un développement rapide dans cette portion de la paroisse.



Gare d’origine


La gare de Laurier

Voici un extrait d’un article paru dans l’Express qui montre bien l’importance de la gare de Laurier-Station.

«Il est certain que la construction du chemin de fer et de la gare a contribué à la naissance de Laurier-Station.





Le train était alors le moyen de transport le plus utilisé, autant pour les marchandises que pour les passagers qui venaient de toutes les paroisses avoisinantes. On allait à Québec, c’est à bord du Deschaillons qu’on montait. Il partait de Laurier tous les matins à 7 heures pour être de retour aux environs de 7 heures trente le soir. Si on voulait plutôt se rendre à Montréal, c’est à bord de l’Express qu’il fallait s’embarquer. Celui-ci arrêtait tous les jours à Laurier-Station pour y prendre des marchandises ou des voyageurs. De là, est née l’expression « envoyer ça par express ».

Pas besoin de vous dire qu’il y avait toujours du monde à la gare. Les postillons venaient y cueillir leur malle, les commerçants s’y rendaient pour envoyer ou recevoir leurs commandes alors que d’autres y allaient simplement conduire un proche au train et le voir partir. Après la réception, plusieurs accompagnaient les jeunes tourtereaux partant pour le traditionnel voyage de noces. À l’arrivée des beaux jours, on se rendait à la gare pour jaser en guettant l’arrivée des belles cousines qui venaient en promenade à la campagne ou le retour des gars de chantier après un long hiver. Même s’il n’y avait pas de bar dans les trains, on raconte que plusieurs manquaient souvent la dernière marche à leur descente.

Si la gare pouvait parler, que de souvenirs elle pourrait nous raconter. Toute l’histoire de Laurier est intimement liée aux trains. Nous leur devons la naissance et la prospérité de notre village. Ils méritent bien qu’on tolère leur présence malgré les inconvénients qu’ils entraînent sur leur passage».

Gérald Laganière

Source : Ville de Laurier-Station