Gare de Montebello

 

Histoire

La gare de Montebello, construite en 1931 par le Canadien Pacifique, ressemble aux gares du Québec de style « chalet suisse » qui sont construites à cette époque par la compagnie ferroviaire. Son architecture s'agence avec le style en bois rond en plus de s'inspirer du Château Montebello situé tout près. La gare est construite avec des billots de cèdre rouge montés à l'horizontale, l'un sur l'autre, selon une technique scandinave.


Dessinée par les architectes Kent et White qui avaient complété les plans du château construit l'année précédente, la nouvelle gare est bâti avec le surplus de billots arrivés à la Petite-Nation de la Colombie-Britannique et de l'Ouest américain par trains entiers du CP, pour l'érection du célèbre château.


La gare se trouve dans l'axe du circuit transcontinental reliant les cités québécoises et canadiennes ainsi que les grandes villes étasuniennes (Montréal, Ottawa, Québec, Chicago, Buffalo, Pittsburgh, Cleveland, Boston et New York). Malheureusement, de 1972 à 1981, bien qu'un ralentissement du circuit permette toujours à la gare d'accueillir des passagers, il n'y a plus de personnel permanent en place. Puis, le 9 septembre 1981, la liaison ferroviaire Montréal-Lachute-Montebello-Ottawa s'éteint. Le bâtiment est ensuite mis en vente par le CP. La Corporation de la Gare de Montebello Inc., avec l'aide des gouvernements et d'autres collaborateurs, acquiert et déménage la gare sur son site actuel. L'immeuble est ensuite recyclé à des fins publiques.


La gare est située sur le terrain d’une halte routière au 502 rue Notre-Dame à Montebello en Outaouais. Elle abrite présentement un bureau d’informations touristiques et une chocolaterie.



Source : Répertoire du patrimoine culturel du Québec



Source : Carte postale BNQ-c01061