Gare de Shawinigan (CP)

 

Histoire et architecture:

En 1927, un nouvel édifice remplace la petite gare du CP, petit bâtiment de bois érigé en 1906 et qui ne répondait plus aux besoins des usagers et surtout jugée indigne de l’image de ville industrielle prospère que cherchait à projeter Shawinigan.

En prenant modèle sur certaines gares américaines, les architectes de la gare du CP de Shawinigan demeurent fidèles à ce style qui est devenu au fil des années son image de marque. La gare de Shawinigan se lit d’abord comme un bâtiment oblong, dont le plan s’étire le long de la voie ferrée. Une 2e lecture souligne cette toiture débordante qui particularise l’édifice. Les qualités structurales de la brique des murs porteurs est à souligner. Les coyaux qui supportent le débordement du toit sont bien exprimés et supportés par des consoles ou jambes de force.

La gare du CP s’érige sur sur une cave de béton, sur la paroi de laquelle les architectes appliquent une pierre naturelle. La gare s’est agrandie du côté de la salle des messageries et des bagages par une extension dont la date de construction n’a pu être retracée. L’adjonction s’harmonise parfaitement avec l’édifice original, dont elle reprend le style. Elle a probablement été élevée peu après la construction initiale, autour de 1940.

La gare de Shawinigan correspond au type «gare locale pour passagers». Il s’agit d’une gare de 1ère classe, conçue en fonction d’une ville de moyenne dimension et sans logement pour le chef de gare. de bonne qualité, la structure du bâtiment fait appel au béton armé, pour les murs de fondation et la dalle du plancher, et à la brique dont l’appareil en boutisse à tous les 6 rangs rappelle la fonction structurelle, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les murs porteurs sont particulièrement épais comparés à ceux de l’agrandissement où la maçonnerie de briques n’est qu’un remplissage.

Outre cet agrandissement, la gare du CP de Shawinigan conserve à peu de chose près son image initiale. Hormis l’ardoise de la toiture qui a fait place à l’actuel bardeau d’asphalte, tous les matériaux d’origine demeurent. Les fenêtres n’ont jamais été remplacées.

La désaffection relativement ancienne de la gare explique sans doute l’état négligé de ses environs immédiats. En 1992, le conseil de ville de la municipalité votait une résolution visant à contrer le projet de démolition de la gare du CP. Ce vote inscrit donc ce bâtiment parmi les monuments du patrimoine local tant pour son histoire que pour son architecture.

La gare du CP de Shawinigan a acquis une certaine notoriété alors qu’y ont été tournés des épisodes de la célèbre télésérie «Les filles de Caleb».

La gare à l’abandon est située rue de la Station.

Sources: Commission des lieux et monuments historiques du Canada

               Rapport sur les gares ferroviaires

               Gare du CP, Shawinigan