Gare de Sorel

 

Histoire

La gare actuelle de Sorel a été construite en 1898, sur les terres d'Henry Saxton, par la Quebec-Montréal Railway Company qui y tenait ses chantiers.


Elle offrait également le service de Transport continuel entre Sorel-Montréal, Sorel-Nicolet et Sorel-Saint-Hyacinthe. Ces trains accommodaient un grand nombre d'ouvriers aussi bien que des voyageurs coutumiers.


En 1905, les trois chemins de fer desservant Sorel (le chemin de fer des comtés unis, celui de la vallée du Richelieu et celui de la Rive-Sud) sont vendus sur ordonnance du gouvernement, à un avocat de Saint-Hyacinthe, F.L. Beique, et forment la Québec, Montréal and Southern Railways.


En 1929, le gouvernement fédéral nationalise les chemins de fer et donne naissance au Canadien National.


En 1992, suite à l'interruption de la voie ferrée, la gare est rénovée puis transformée en terminus d'autobus (C.LT. Sorel-Varennes).


Source : Inventaire du patrimoine bâti de Sorel-Tracy, réalisé par Isabelle Béliveau, B.A. histoire.





Photos : BAnQ

Architecture

La gare du CN de Sorel, par sa toiture articulée et ses décrochements à pans coupés, présente des raffinements intéressants qu’il importe de conserver. Dans le style victorien, on avait employé le bardeau de cèdre pour son revêtement extérieur.

Le Canadien National abandonne la ligne en 1968 mais elle était encore fonctionnelle en 1979 quand une société défunte opérait un train spécial entre Montréal et Sorel en traction vapeur avec la locomotive 6060 du Canadien National.

La gare est située rue du Roi.



Source : Le mini-guide de Tourisme de Sorel