Gare de Warwick

 

Histoire :

Dès 1854, la voie ferrée du Grand Tronc traverse le village de Warwick, Québec, Canada.

Une gare est aussitôt construite, mais le 14 juillet 1901, un incendie la détruit, ainsi que 34 propriétés avoisinantes.

Une nouvelle gare est inaugurée en décembre 1901. Elle sera en opération jusqu’en 1968.

Abandonnée pendant plus de 10 ans, elle est occupée pendant 20 ans par La Maison des Jeunes (1981-2001).

En octobre 1982, le Canadien National cède la gare à la ville de Warwick. Le train passe une dernière fois à Warwick le 13 octobre 1989. La voie ferrée sera démantelée en 1990 et sera remplacée par le Parc linéaire (piste cyclable).

En 2002, la gare devient La Maison de la Culture.


Architecture :

Cette construction rappelle les habitations anglo-normandes par son toit dont l’avant-couverture débordante est soutenue par des corbeaux en bois décoratifs.

Le bâtiment repose sur une fondation composée de madriers et de soles. Il est constitué d’une charpente claire avec recouvrement extérieur en déclin de bois et en planche embouvetée posée à la verticale.

Les ouvertures sont nombreuses: les portes à panneaux et les fenêtres à guillotine sont toutes surmontées d’une imposte vitrée à plusieurs carreaux.


En résumé :

  1. 1854 : Construction de la1ère gare.

  2. 1901 : Un incendie détruit la gare + construction de la 2e gare.

  3. 1968 : Les trains ne circulent plus sur la voie ferrée à Warwick.

  4. 1980 : La Ville de Warwick négocie avec le C.N.R. pour l’obtention de la gare.

  5. 1981 : La gare devient La Maison des Jeunes.

  6. 1982 : La Ville achète la bâtisse à un prix symbolique.

  7. 2002 : La gare devient La Maison de la Culture.


Source : La Société d’Histoire de Warwick, 2002