Rougemont

Croix no 1a

Monique Bellemare (2010)

NOTES :

Calvaire situé à l’abbaye Cistercienne au 471 rue Principale à Rougemont en Montérégie.

Croix de bois peinte en brun.

Figuration peinte en gris.

Client : La communauté des Cisterciens.

HISTORIQUE :

Ce calvaire a été construit vers 1945 en remplacement d’un portillon qui a été déplacé dans le monastère. Le bâti a été fait par les Frères Maristes d’Iberville et le Christ a été fabriqué par la maison Desmarais Robitaille de Montréal.

SOURCE : Société d’histoire et de généalogie des Quatre-Lieux

En 2007, la Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux a réalisé un projet important consistant à répertorier les croix de chemin existantes ou ayant existé sur son territoire. Ce projet a mené à la réalisation du quatrième cahier d’histoire publié par la société, ainsi qu’un dépliant touristique décrivant la « Route des croix de chemin des Quatre Lieux ». Une exposition itinérante montrant les photos des 31 croix répertoriées a aussi été mise sur pied.

Dans le cadre de ce projet, 7 croix ont été restaurées afin d’en assurer la pérennité.

Ce projet a reçu l’appui financier du CLD de la MRC de Rouville.

On peut voir les photos des 31 croix de chemin des Quatre lieux en cliquant sur le lien de chacune des paroisses.

Saint-Césaire

Saint-Paul d’Abbotsford

Rougemont

Ange-Gardien

 

Croix no 1b

Francine Blais (2016)

NOTES :

Calvaire situé dans le verger de l’abbaye Cistercienne au 471 rue Principale à Rougemont en Montérégie.

Le corpus érigé en septembre 2016 est placé sur de vieux poteaux.

Croix no 2

Monique Bellemare (2011)

NOTES :

Croix située au 1075 chemin du Contour à Rougemont en Montérégie (A. Lassonde Inc).

Croix de bois recouverte de métal blanc.

Axe : Soleil à 8 pointes fixées sur un appui octogonal beige.

HISTORIQUE :

M. Lassonde et son épouse Fernande ont fait des travaux d’agrandissement sur leur maison. Étant donné la hauteur de la maison, les ouvriers ont érigé une croix sur le toit afin de se protéger des chutes. À la fin des travaux de rénovation, la croix sur le toit a été défaite et M. Lassonde a décidé de faire une croix avec le restant des matériaux. Il l’a installée de l’autre côté de la rue, soit en face de la maison. Maintenant, la maison n’y est plus mais la croix est toujours en place et ce depuis 1977.

En 2018, toute l’ornementation centrale de la croix n’y est plus.

SOURCEVoir le lien à la croix no 1.

Croix no 3

Monique Bellemare (2011)

NOTES :

Croix située au 1276 rang La Grande Caroline à Rougemont en Montérégie.

Croix de type simple, en acier inoxydable.

HISTORIQUE :

M. Jodoin a fait ériger cette croix suite à une promesse faite pour protéger son verger des intempéries de la nature.

La croix a été faite entre les années 1970 et 1972.

SOURCEVoir le lien à la croix no 1.

Croix no 4

Monique Bellemare (2011)

NOTES :

Croix située au 1182 rang La Grande Caroline à Rougemont en Montérégie.

Croix de bois, de type simple, chanfreinée, axe ornementé, extrémités à motif rond.

Axe : Coeur, décor du centre à motif en sautoir.

Hampe : INRI

Une niche contenant une statuette du Sacré-Coeur est placée sur le socle.

HISTORIQUE :

Cette croix a été faite par M. Joseph Giard en 1942 pour remplacer une croix déjà existante. En 2009, elle a été très bien restaurée et replacée sur un socle tout neuf sur lequel l’année de la restauration y est gravée.

SOURCEVoir le lien à la croix no 1.

Croix no 5

Monique Bellemare (2011)

NOTES :

Croix située au 1130 rang La Petite Caroline, sur le terrain de M. Christian Jodoin, à Rougemont en Montérégie.

Croix de métal de type simple, confectionnée à partir de tuyaux peints en blanc. Les extrémités et le sommet sont à motif trèfle peints en rouge et le décor du centre est à motif arabesque.

La croix repose sur un socle de ciment. Celui-ci renferme une grotte contenant une statuette de la Vierge.

HISTORIQUE :

L’artisan de cette croix n’est pas connu. Selon des membres de la Société d’histoire et de généalogie des Quatre-Lieux, cette croix proviendrait du clocher de la première église de Rougemont construite en 1888. Cette église a été incendiée le 29 novembre 1930. M. Noé Tétreault, alors propriétaire de la terre de Christian Jodoin en 1930, va la récupérer et la monte ensuite sur un socle de ciment contenant une statuette de la Vierge.

SOURCE : Voir le lien à la croix no 1.

Croix no 6

Monique Bellemare (2011)
Jean-Yves Paquin (2014)

NOTES :

Calvaire situé au 1101 rue Principale, à la Maison Saint-Michel, à Rougemont en Montérégie.

Croix de bois teinte en noir avec corpus en poussière de pierre.  INRI sur la hampe.

HISTORIQUE :

Une première croix a été érigée en 1962 pour le début des travaux de construction de la Maison St-Michel. Elle a été remplacée en 1963 et on y a ajouté un corpus.

La croix a été refaite. Elle est maintenant en métal.

SOURCE : Voir le lien à la croix no 1.

Croix no 7

Monique Bellemare (2010)

NOTES :

Croix située au 925 rue Principale à Rougemont en Montérégie.

Croix de type Dozulé.

DESCRIPTION :

Une croix de type Dozulé est éclairée de l’intérieur à l’aide de lumière fluorescente sans aucun autre détail ou décoration.

HISTORIQUE :

Suite à son adhésion au mouvement de la croix de Dozulé, M. Jean-Guy Bisson a érigé cette croix en l’an 2000 en signe de protection de la région . Cette croix est faite selon les normes des croix de Dozulé que l’on retrouve à travers le monde.

« L’Origine de cette croix remonte aux années 70 à Dozulé, un village en France où une femme, Madeleine Aumont, aurait été témoin de 49 apparitions divines entre 1972 et 1978. Madame Aumont a prétendu que le Christ exigeait qu’une croix lumineuse dune hauteur de 738 mètres soit érigée à son honneur sur la haute butte de Dozulé ».

Plusieurs personnes se sont intéressées « aux messages de Dozulé », et en 1982, s’est formée l’association les « Amis de la Croix glorieuse de Dozulé ». (Informations provenant d’un site internet sur les Croix Dozulé).

SOURCE : Voir le lien à la croix no 1.

Les commentaires sont fermés.