Saint-Augustin-de-Desmaures

Croix no 1

« Calvaire du rang des Mines »

Monique Bellemare (2011)

NOTES :

Calvaire situé au 234 rang des Mines (rang 3) à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Croix de bois peinte en noir, extrémités à décor fleurdelisé. Édicule de bois en forme de parallélépipède ouvert sur 4 faces, toit à 4 pans en tôle peinte en rouge et surmonté d’une croix.

Auteur du Christ en croix : Raphaël Giroux.

Client présumé : Pierre Jobin.

Date de fabrication : 1850.

Hampe : INRI, Jésus-Christ, un tronc et plaque avec l’inscription : «Trois cents jours d’indulgence sont accordés à toute personne récitant ici un pater et un ave». «Donnez pour la conversion des pécheurs».

À l’origine, 2 statues, l’une de la Vierge et l’autre de l’apôtre Jean étaient placées au pied de la croix. Oeuvres probables de Louis Jobin, elles sont maintenant conservées à l’église de Saint-Augustin-de-Desmaures en raison de leur fragilité.

Ce calvaire fait partie des 25 trésors du patrimoine religieux québécois selon  Simard, Jean et Milot, Jocelyne / Les Croix de chemin du Québec : inventaire sélectif et trésors. Édité par Les publications du Québec, 1995.

Référence : Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Croix no 2

Monique Bellemare (2011)

NOTES :

Croix de type simple située à l’intersection du 3e Rang Ouest et du 4e Rang à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Cette croix de bois est peinte en noir et ses extrémités à décor polygonal sont peintes en blanc.

Croix no 3

Monique Bellemare (2013)

NOTES :

Croix située au 494 Qc-138 à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Cette croix de bois de type simple est peinte en noir et ses extrémités  à motif trèfle sont peintes en blanc.

Croix no 4

Claude Labrecque (2015)

NOTES :

Croix située au 327 rang Petit Capsa à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Cette croix de métal peinte en noir a des extrémités en pointe de lance.

Les décors du centre et du pal sont à motif géométrique.

Croix no 5

Claude Labrecque (2015)

NOTES :

Croix située au 370, 4e Rang à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Cette croix de bois de type simple est peinte en blanc et ses extrémités à motif aigu sont peintes en rouge.

Axe : Décor du centre à motif arabesque.

Croix no 6

Claude Labrecque (2015)

NOTES :

Croix située au 562 Qc-138 à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Cette croix de bois chanfreinée et de type simple est peinte en noir et ses extrémités à motif aigu sont peintes en blanc.

Croix no 7

Pierre Duff (2015)

NOTES :

Croix située à la ferme expérimentale de l’université Laval sur le chemin du Roy à 1,1 km de la Qc-138 à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Cette croix de bois sans ornementation est peinte en blanc et ses extrémités sont à motif aigu.

Croix no 8

Claude Labrecque (2016)

NOTES :

Calvaire situé au carrefour du chemin du Lac et du chemin de la Butte à Saint-Augustin-de-Desmaures dans la Capitale-Nationale.

Le corpus en bois sculpté est placé sur une croix de bois peinte en noir.

La croix est protégé par un édicule ouvert sur 4 faces.

Le toit de tôle est couleur aluminium.

Historique :

Le premier calvaire a été érigé en 1748 par les Augustines de l’Hotel-Dieu de Québec. Il était situé à proximité du chemin du Roy et de la côte conduisant au moulin à farine, au sud-ouest du lac Saint-Augustin. Il y restera jusqu’en 1939. À la suite d’un important éboulis, il sera déménagé à proximité de l’école de rang du Lac.

Au milieu du XIXe siècle, les Augustines cèdent le calvaire à la fabrique de Saint-Augustin à la condition que celle-ci en assure l’entretien. Au fil des ans, il a été l’objet de plusieurs travaux d’entretien et de restauration. Il a été réparé en 1797 et une importante restauration de l’édicule a été réalisée en 1885. La restauration de 1931 simplifie l’ornementation de l’édicule.

En 1977, de forts vents ont écrasé l’édicule. Il n’a pas été reconstruit. Le corpus a été épargné et placé à l’église de Saint-Augustin. Le sculpteur est inconnu.

Après 40 ans d’absence, le calvaire du Lac est de retour en 2016. Érigé au coût de 60 000$, cette dépense ne fait pas l’unanimité auprès des citoyens. Le calvaire a été érigé par la Société d’Histoire de Saint-Augustin et les coûts ont été défrayés par la municipalité.

Journal de Québec 2016-07-09

Source : Historique du calvaire du lac Saint-Augustin (rédaction : Bertrand Juneau)

La dernière photo de la galerie provient de ce document.

Les commentaires sont fermés.