Sainte-Justine-de-Langevin

Croix no 1

Paul Turcotte (2015)

NOTES :

Calvaire situé à l’intersection du 12e Rang et de la route de la Station à Sainte-Justine-de-Langevin dans la région de Chaudière-Appalaches.

Cette croix de bois chanfreinée est peinte en blanc et ses extrémités sont à motif aigu.

Hampe : INRI, corpus.

Croix no 2

Robert L’Heureux (2015)

NOTES :

Calvaire situé à l’intersection du 10e Rang et de la route de la Station à Sainte-Justine-de-Langevin dans la région de Chaudière-Appalaches.

Cette croix de bois est peinte en noir, le chanfrein est peint en blanc et les extrémités sont à motif aigu.

Hampe : INRI, corpus.

On remarque que sur les premières photos de 2015, le corpus est absent.

Croix no 3

Paul Turcotte (2015)

NOTES :

Croix située au 700 Qc-204 à Sainte-Justine-de-Langevin dans la région de Chaudière-Appalaches.

Cette croix de métal est peinte en noir, son axe est ornementé et ses extrémités de fonte sont à motif fleurdelysé.

L’ornementation de la croix est peinte couleur or.

Axe : Décor du centre à motif rayon.

Hampe : INRI, cadre métallique pouvant contenir un texte ou une photo.

Un panneau explicatif donne l’historique de cette croix.

Cette croix est une croix de fondation puisqu’elle souligne la prise de possession du territoire par les Pères Trappistes en 1862. Une croix de bois avait alors été érigée avec le premier arbre abattu sur leur terre. En 1911, la croix de bois fut remplacée par la croix de fer actuelle. La croix fait partie du site des Pères Trappistes et elle est entretenue depuis 1978 par la Société du Patrimoine de Sainte-Justine-de-Langevin.

Croix no 4

Gérald Arbour (2017)

NOTES :

Croix située au 700 Qc-204 à Sainte-Justine-de-Langevin dans la région de Chaudière-Appalaches.

Cette croix de bois peinte en noir a des extrémités à motif trèfle peintes en blanc.

Sur le tableau explicatif, on peut lire les renseignements suivants :

Cette croix a été érigée en face du rang Saint-Pierre en 1901 par la famille Gosselin. Elle fut réparée en 1935 et replacée au même endroit. Le notaire J.-E Langlois en fit les frais en action de grâce pour faveur obtenue. En 1961, elle fut restaurée et placée sur la terre de Joseph Chabot (Le Rouge), maintenant propriété de Lowell Brousseau. Au cours de l’hiver 1986-1987, elle a été transportée à la polyvalente des Appalaches pour y être réparée par un groupe d’étudiants de catéchèse et leur professeur Gilles Bizier.

Suite aux travaux d’élargissement de la Qc-204 Ouest, la croix est relocalisée et apportée sur le Site historique des Trappistes (même emplacement que la croix no 3).

Croix no 5

Paul Turcotte (2015)

NOTES :

Croix située au 119 Qc-204 (intersection de la route Régis) à Sainte-Justine-de-Langevin dans la région de Chaudière-Appalaches.

Cette croix de métal est peinte en noir, son axe est ornementé et ses extrémités peintes en blanc sont à motif trèfle.

Axe : Décor du centre à motif soleil.

Hampe : INRI.

Un panneau explicatif a été ajouté et donne l’historique de cette croix.

La croix a été érigée en 1913 par M. Joseph Blanchet, forgeron-charron. Elle remplaçait une croix de bois érigée en 1886. La croix a été restaurée en 1990 par un groupe de paroissiens dont faisait partie M. Raymond Blanchet, petit-fils de Joseph. La croix a été complètement refaite en 2012. Le soleil et le INRI ont pu être conservés.

Les commentaires sont fermés.