Varennes

Croix no 1

«Calvaire de Varennes»

Denise Lagarde (2017)

NOTES :

Calvaire situé au 2511 rue Sainte-Anne (angle chemin du Calvaire) à Varennes.

Les trois croix de bois sont peintes en blanc. La croix du Christ a des extrémités à motif fleurdelysé et celles des 2 larrons sont à motif arrondi.

Édicule de bois, parallélépipède à 4 faces, toit mansardé à 4 pans, recouvert de tôle et surmonté d’un pignon que domine un coq en fer forgé.

Auteur de l’édicule : Ulbadin Richard, menuisier (1829).

L’auteur des statues du Christ et du bon larron est Louis-Thomas Berlinguet (1850).

L’auteur de la statue du mauvais larron est Roger Dallaire (1979).

Dans sa forme présente, le calvaire date de 1829.

Le calvaire a été restauré en 1971 par l’architecte Claude Beaulieu.

Client originel : La paroisse de Sainte-Anne de Varennes.

Figuration :

    Croix centrale : Jésus-Christ, INRI.

    Croix de gauche : Le mauvais larron.

    Croix de droite : Le bon larron.

Ce calvaire fait partie des 25 trésors du patrimoine religieux québécois selon  Simard, Jean et Milot, Jocelyne / Les Croix de chemin du Québec : inventaire sélectif et trésors. Édité par Les publications du Québec, 1995.

Référence : Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Ce calvaire a été classé bien patrimonial en 1962 par le ministère des Affaires culturelles. Il est le tout premier calvaire classé au Québec.

Croix no 2

Monique Bellemare (2011)

NOTES :

Croix située au 4711 chemin de la Baronnie à Varennes en Montérégie.

Cette croix de bois est peinte en blanc, son axe est ornementé et ses extrémités à décor polygonal sont peintes en vert.

Axe : Coeur, décor du centre à motif arc.

Hampe et traverse : Lances.

Hampe : Niche contenant une statuette du Sacré-Coeur.

Une clôture de bois ouverte sur une face entoure la croix.

Les commentaires sont fermés.